Le candidat du Mouvement patriotique pour la démocratie et le développement (MPDD) aux élections présidentielles, Agbeyome Kodjo,  a indiqué ce dimanche soir, avoir remporté le scrutin  du 22 février avec au moins 57% des voix.

« Au regard des résultats que nous avons compilés à travers les procès-verbaux en notre disposition, notre candidat a gagné l’élection présidentielle du 22 février 2020 au premier tour avec un score oscillant entre 57 et 61%. Nous demandons à toutes les forces vives de la nation à s’approprier cette victoire et à la célébrer avant sa proclamation officielle », indique son communiqué.

« Nous lançons un appel à la communauté internationale afin  qu’elle soutienne le peuple togolais dans sa lutte pour une alternance pacifique au Togo », poursuit le communiqué. Il invite par ailleurs  « les forces de défense et de sécurité à demeurer neutres et républicaines afin de ne pas céder à une quelconque instrumentalisation». Agbéyomé interpelle « le Président sortant à prendre la mesure de la situation et à entrer dans l’histoire en acceptant sa défaite ».

Dans le camp d’UNIR, Gilbert Bawara annonce une victoire éclatante et incontestable « En dehors de la Préfecture du Golfe où notre champion est en coude à coude avec celui du MPDD, c’est un véritable raz de marée, une vague bleu-blanc qui s’annonce. Une belle, nette, éclatante, incontestable et irréprochable victoire en perspective », a-t-il affirmé.

Il est à noter que le PSR, ADDI et l’ANC tous candidats à ce scrutin ont à travers des  communiqués annoncé « une percée indiscutable du candidat Agbéyome Kodjo».                                                                                                               

Eyram Akakpo