En conférence de presse ce mardi 18 février 2020, au siège de la CENI à Lomé, le président de la Commission Électorale Nationale Indépendante (CENI) a fait le point du processus électoral en cours. Tchambakou Ayassor est revenu sur les différentes activités menées par la CENI dans le cadre du processus électoral en cours.

Les  activités déjà menées par la CENI dans le processus électoral sont, entre autres, la mise à niveau du fichier électoral au plan national et le recensement électoral des togolais de la diaspora. La  révision des listes électorales au Togo  a été effectuée à travers 2596 Centres de révision et de vote (CRV) et par 2791 Comités de liste et cartes (CLC).Le recensement des togolais de l’extérieur a été conduit dans six (06) pays à savoir: Usa, France, Gabon, RDC, Nigeria, Maroc.

 Cette étape a été précédée de celle du traitement des données et la production des listes électorales provisoires, l’affichage des listes électorales provisoires et la gestion des contentieux, l’audit du fichier électoral et l’établissement des listes électorales définitives. Ces différentes activités ont été menées sous la supervision de l’Organisation Internationale de la Francophonie (OIF) et de la CEDEAO. A l’issue de ces travaux, le fichier électoral définitif compte 3.614.056 dont 1.871.745 femmes et 1.742.311 hommes.

 On compte sur cette base, 4445 centres de recensement  et de vote (CRV) comprenant 9389 bureaux de vote à raison de 500 électeurs par bureau de vote.

Pour le président de la CENI, la campagne électorale est apaisée malgré quelques incidents signalés. «A ce stade du processus, la campagne électorale apparaît apaisée en dépit de quelques perturbations de meetings connues à certains endroits. La CENI en appelle encore à toutes les parties prenantes et surtout au haut sens de responsabilité des candidats pour le respect des dispositions du code électoral » a déclaré Tchambakou Ayassor.

 Pour le jour du scrutin, les dispositions ont  été prises pour que tout  se déroule bien.

«Selon ces dispositions, les résultats du bureau de vote issus du dépouillement des votes en séance publique sont portés au Procès-Verbal signé par les membres du BV, ainsi que par les délégués des candidats. Le PV est établi en plusieurs exemplaires, dont deux originaux ( un est transmis à la CENI et l’autre à la CELI). Les membres du BV et  les délégués des candidats reçoivent chacun une copie du PV. La CELI, recevant tous les résultats de tous les BV procède à leur compilation et en établit le PV qui est transmis à la CENI dans un délai maximum de 48 heures. La CENI, enfin compile les résultats reçus et proclame les résultats provisoires qui seront transmis à la Cour Constitutionnelle. Il n’y a pas de remontée électronique des résultats » a indiqué M. Ayassor.

Eyram  AKAKPO