Le président de la Fédération togolaise de football(FTF), Guy Akpovy, réélu le 25 janvier dernier pour un nouveau mandat de 4 ans, a annoncé le renouvellement du contrat du sélectionneur des Eperviers  Claude Leroy.

L’un des objectifs que s’est assigné le président de la Fédération togolaise de football Guy Akpovy après sa réélection à la tête de l’instance faitière du football est la qualification du Togo pour la Coupe d’Afrique des Nation 2021 au Cameroun et la coupe du monde Qatar 2022. Pour parvenir à ses ambitions, le colonel refait confiance au sélectionneur français Claude Leroy qui jusqu’alors n’enchaine que des contre-performances avec l’équipe nationale.

« Je l’affirme, le contrat de Claude Leroy a été renouvelé avec des conditions bien-sûr et il en est conscient. Il faudrait qu’il nous qualifie pour la CAN 2021 et le mondial 2020 », a déclaré le Colonel Guy Akpovy, sans toutefois préciser les contours du nouveau contrat du technicien français.

Très décrié par le public sportif  à cause du choix des joueurs et ses carences tactiques, Claude Leroy n’est plus en odeur de sainteté avec les amoureux du cuire rond togolais. Mais le colonel rassure et demande aux Togolais d’oublier le passé et de s’aligner derrière  le technicien français. « Il faut oublier le passé et nous remobiliser derrière notre équipe, pour que nous puissions atteindre l’objectif visé »,  a encore martelé le président de la FTF.

Guy Akpovy explique les échecs répétés du Togo au cours des différentes compétitions par l’extrême jeunesse de l’équipe. « Lorsque les résultats sont mauvais, on tire sur l’entraineur, oubliant que nous avons une équipe jeune… c’est juste une question de patience, les choses vont changer », a-t-il ajouté.

Eyram   Akakpo